• Je vous conseille ...

    Bienvenue dans cette rubrique où je vais vous présente des mangas, des animes, des livres, des films, des musiques ... qui m'ont plu.

  • Depuis quelques temps, j'écoute beaucoup plus de musique. En dessinant (ça par compte ce n'est pas récent), en mangeant, en traînant le soir ... Peut-être est-ce un effet secondaire du confinement, ou parce que j'ai enfin découvert comment me faire une playlist sur youtube, sans réellement avoir de compte (pourquoi youtube ? Je l'expliquerai plus tard dans l'article) (Pour pouvoir le faire, enregistre les musique dans "à regarder plus tard", et voilà ^^), le fait est que voilà, j'écoute de la musique, je chante et je danse tout le temps. Et j'ai donc eu envie de partager un peu tout ça.

    The Magicians :

    Ça commence bien. Une série, et non un groupe. Alors pourquoi en parler ? J'avais déjà évoqué la série dans un vieil article. Depuis, l'article en question, plusieurs saison sont sorties, dans lesquelles il y avait des épisodes musicaux. Et oh là là, je suis fan !
    Je ne suis peut être pas objective, car j'adore cette série de base (va là voir, elle vient de se terminer cette année, cinq saisons <3<3<3), mais je trouve vraiment les reprises fantastiques. De base, les chansons sont géniales, il faut aussi l'avouer (d'ailleurs, plusieurs ont elles aussi rejoint ma playlist).

    Je vous mets ici la reprise de "Storm coming" de Gnarls Barkley (je te conseille d'écouter l'originale aussi ^^). Si tu ne veux pas être spoilé, évite de regarder le clip (on ne sait jamais, même s'il n'y a rien de trop explicite/compréhensible).
    Il y a aussi une reprise de "Don't get me wrong" des Pretenders, dans le menu.
    Ces deux musiques proviennent de la saison 4, de ce qui je pense est mon épisode préféré (je suis en train de me refaire l'intégrale de la série donc à vérifier). Avouons le, le titre de l'article est lui aussi une citation de cet épisode.

    (Et pour répondre au pourquoi Youtube, c'est qu'on ne trouve pas les reprises sur les sites habituels :( donc je fais avec ce que je peux pour les écouter en boucle).

     

    Active Sun :
     Take Me For Granted :

    Je te présente cette chanson là, car on est plus ou moins dans le même registre. Le chanteur de la chanson est Hale Appleman (Eliot dans The Magicians, qui chante dans les deux chansons précédentes). Il a fait deux chansons je crois avec le groupe Active Sun. Elles sont plutôt chouettes, même si ça change un peu de ce que j'écoute en général.
    (Il y a un soucis de titre sur la vidéo youtube, la chanson s'appelle bien "Take Me For Granted")

     


    Queen :

    Queen, c'est le groupe qui m'a suivi toute ma vie. J'aime "Bohemian Rhapsody" (la chanson bien sûr) depuis plus de dix ans. Alors quand j'étais petite, je ne l'écoutais pas en boucle comme maintenant, mais je l'appréciait clairement. Et ça n'a fait que grandir avec les années.
    L'année dernière, j'écoutais très souvent "Under Pressure" (avec David Bowie). Rien que le titre résume mon année. Pas sûre que ce soit une bonne idée, mais c'est trop tard pour changer les choses maintenant. Quand j'avais un gros moment de déprime, je mettais "Don't Stop Me Now", et ça me remontait le moral en deux secondes ...
    Bref, Queen est vraiment un incontournable de ma playlist.


     

     

    David Bowie :

    Parce que je l'ai évoqué déjà, le voici. Pendant longtemps, sa place dans ma playlist était uniquement liée à "Under Pressure" (qui au passage a été reprise dans The Magicians). Mais j'ai découvert le film Labyrinthe, et à partir de là, j'ai commencé à mettre des chansons de lui (en solo), dans ma playlist.

    Ici, je met "Afraid", que j'ai découvert ... (devine ^^) grâce aux Magicians (je crois que j'en parle un peu trop ^^).



    Nirvana :
      The Man Who Sold The World :

    J'écoutais énormément "Smells Like a Teen Spirit" au lycée. Et puis j'ai découvert cette reprise (de Bowie), et j'ai eu un énorme coup de coeur dessus. La voix de Kurt Cobain est trop ahhhh<3.

     

     

    The Cure :
      Boys Don't Cry :

    Dans un livre que j'adorais quand j'étais en primaire, un personnage masculin prenait Boysdontcry comme pseudonyme pour une messagerie instantanée, en référence à cette chanson. J'ai fait la même chose (sans réellement connaître la chanson) un ou deux ans après, sur un jeu où j'avais un personnage masculin.
    Et quelques années après, quand j'ai cherché la musique, j'ai adoré.

     

     

    Muse :
      Uprising :

    J'avais déjà entendu cette chanson quand j'étais plus jeune, et je l'ai redécouverte récemment. Encore une fois, j'ai eu un petit coup de coeur. J'écoute plusieurs autres titres du groupe, mais c'est vraiment celui là qui reste dans mon coeur.

     



    Pomme :
      Bad Guy :

    Pomme a repris la chanson de Billie Eilish en français. Je trouve le rendu magnifique. Elle a donc tout naturellement atterri dans ma playlist, même si je l'écoute un peu moins maintenant.




     

    Active Child:
      Cruel World :

    Découverte avec The Magicians (Encore ?) (mais cette fois, ce n'était pas une reprise). Je ne sais pas trop quoi dire dessus. Je l'a trouve vraiment belle.

     

     

     

    Seinabo Sey :
      Remember, ft Jacob Banks :

    J'ai découvert cette chanson dans SKAM France (je varie enfin mes séries !). Quand j'ai commencé à créer ma playlist, elle m'est venue en tête, et après de multiples recherches, j'ai fini par la retrouver. Depuis, elle à sa place attitrée dans ma playlist.



     

    Jeff Buckley :
      Hallelujah :

    Parce que cette chanson, plus cette voix, c'est vraiment trop beau. Tout simplement.

     

     

     

    Eurythmics :
      Sweet Dreams :

    Pour finir. Est-ce qu'il y a vraiment besoin d'explications ?

     

     

     

     

    Voici les titres que j'écoute le plus. Bien sûr, il y en a d'autres, et j'en ajoute encore. Si tu as des suggestions pour moi, n'hésite pas ^^.


    votre commentaire
  • En ce début d'année 2019, j'ai un peu profiter de la vie on va dire. Et j'ai découvert un film et un série qui m'ont beaucoup plu. Je vous les conseille donc, et vous donne ici mon avis un peu plus détaillé. N'hésitez pas à me donner le votre aussi ^^.

    Spider-Man : New Generation (Into the Spider-Verse en VO)

    Résultat de recherche d'images pour "spider man new generation bannière"

    Une très belle surprise. J'avoue que j'allais au cinéma sans grandes attentes, et au final, je suis ressortie avec le sourire aux lèvres.

    Déjà, visuellement, c'est superbe. On a une ambiance de bande dessinée qui rend magnifiquement bien, avec un style qui je crois se rapproche du pop art (mais je n'ai jamais trop été amie avec l'histoire de l'art, donc je n'en suis pas sûre). J'ai lu une critique qui disait qu'on n'avait pas l'impression de voir un film adapté d'un comics, mais de voir un comics animé (à peu près); et c'est vraiment la sensation que j'ai eu lorsque le film à commencé.

    Reste cependant un gros défaut au niveau graphique je trouve. Parfois, les personnages ont comme un double contour. C'est sûrement fait exprès, mais j'avais l'impression d'être devant un film en 3D sans avoir mis de lunettes.

    Ensuite, au niveau des musiques, c'est du rap. C'est un genre de musique qui me plait très peu, voire même pas du tout. Et pourtant, je pense qu'il n'y aurait pas eu mieux pour ce film. Les musiques collent vraiment bien, et on arrive à faire totalement abstraction du fait que ce n'est pas un genre qui nous plait.

    Enfin, au niveau de l'histoire, j'avais quelques appréhensions. Je ne m'y connais pas énormément en super-héros, et je me demandais donc si j'arriverai vraiment à suivre, au vu de cette idée de "Spider-verse". Aucun problème finalement, c'est très bien amené.

    Du coup, je suis assez contente d'être allée le voir, et je ne peux donc que le recommander.

     

    Sex education :

     Résultat de recherche d'images pour "sex education bannière"

    Bon alors celle là, si vous êtes pudique, ne la regardez pas.

    Si au contraire, parler de cul ne vous gêne pas, alors cette série est faite pour vous (ou presque, ça dépend aussi un peu de vos goûts en matière de série).

    Là j'avoue, j'ai beaucoup moins fait attention à la forme, pour me concentrer sur l'histoire.

    Du coup, on va commencer par parler des personnages. Au départ, ils peuvent paraître assez clichés. Mais très rapidement, ils se révèlent être d'une profondeur et d'un réalisme vraiment sympa. Ils sont aussi très diverses, ce qui les rend d'autant plus intéressants. Aussi, il me semble que le jeu d'acteur est plutôt bon.

    Au niveau de l'histoire, on a le portrait d'une vie lycéenne bien dressé, vraisemblable (même si j'ai vu des critiques quant au manque de réseau sociaux, ce qui ne m'a pas vraiment marquée) ; personnellement, je m'y suis retrouvée.

    Entrons maintenant dans le vif du sujet. L'aspect sexuel. Si cela peut un peu rebuter certaines personnes, je pense qu'il est au contraire très important de l'avoir ; car à partir de cet aspect, on va retrouver chacune des intrigues, et la construction justement de cette ambiance réaliste. Je crois que la sexualité, ainsi que la relation aux autres (qui passe en partie par cette sexualité), c'est vraiment quelque chose de prédominant dans la vie adolescente ... Ça, les créateurs de la série l'ont bien compris, et au lieu de faire du sexe un sujet tabou ou quelque chose d'idéaliste, ils en parlent de façon assez crue, mais définitivement vraie ...

    En plus d'être une série intéressante à regarder, elle peut permettre je pense, de s'assumer un peu plus. D'assumer ses désirs, ses faiblesses ... de renier certains de ses complexes ... (enfin peut être). Elle nous montre que c'est normal ...

    En plus, elle n'est pas moraliste, ou du moins, pas clairement. Elle dépeint simplement la réalité de la vie, ce qui en fait je pense, une série vraiment très bonne.

     


    votre commentaire
  • Si tu as lu les articles précédents (celui d'il y a quatre semaines pour être précise), tu le sais. Je suis retombée dans une phase romantique. Du coup, j'avais envie de lire du romantisme comme on l'aime.

    Après un bon moment de recherche dans les rayons de la librairie, j'ai fini par trouver ce qu'il me fallait. Un roman : Connexion immédiate.

    Nous avons deux héros, Penny et Sam, chacun atypique a leur façon, assez renfermés sur eux, et qui vont se trouver et se découvrir au travers d'échanges de messages ...

    Alors déjà, cette couverture. Elle est magnifique, je trouve. J'aimais le livre juste à voir la couverture. J'avais un coup de cœur même. Du coup, j'ai commencé à le lire avec un très bon a priori.

    Parlons maintenant du livre. D'abord, les deux personnages principaux. Comme je le dis dans mon petit résumé, ils sont assez atypiques, ce qui change énormément de la plupart des histoires, surtout que contrairement à la plupart (je crois), ils gardent leur personnalité tout au long du récit. Ce qui est très intéressant, c'est que leurs personnalités se retrouvent aussi dans l'écrit, alors qu'ils ne sont pas narrateurs. Certes, cela rend la lecture un peu moins fluide, mais elle en reste très agréable.

    Ensuite, l'histoire. C'est tout mignon, et en plus, ça ne tombe pas dans le cliché. (Sam n'est pas un bad-boy, même si on peut dire qu'il est quand même bien torturé. Mais c'est amené, logique, donc tant mieux.) Les SMS ne sont pas trop envahissants, et sont même agréable à lire (habituellement, je n'aime pas lire des SMS dans les romans). On a très peu de "language SMS", et c'est encore une fois très bien, car en accord avec la personnalité des personnages. Le seul problème, c'est les points : il n'y en a pas, et cela me perturbe profondément, même si je sais que moi-même, je n'en mets pas très souvent quand je communique par SMS.

    En bref, ce livre était vraiment une bonne trouvaille. Très original, agréable à lire, et avec une histoire assez plaisante. Et puis surtout, cette couverture !!!! (Trop d'enthousiasme je crois).

    Bon, après, cela reste une romance assez standard (sur les très grandes lignes), donc si toi qui me lis déteste ce genre, ne va pas là lire. Par contre, si tu aimes, mais que tu en as marre des scénario standard (avec un bad boy bien cliché, ou un sportif populaire, ou une héroïne moche qui se révèle être la perle au fond du mollusque bivalve (même si ce point c'est surtout dans les films)) alors n'hésite pas.


    votre commentaire
  • Quand j'étais petite ... Bon ok, pas si petite que ça, puisque c'était plus ou moins à l'époque où j'ai commencé à être sur eklablog ... Je jouais assez souvent à des jeux en ligne. La plupart du temps, c'était une amie qui me convainquait d'y jouer. (Chaton si tu as lu les très vieilles chroniques de JP).

    Et parmi ces jeux, il y avait Amour Sucré.

    (Cette image est correspond aux premiers épisodes d'high scool life. Plus ou moins. Castiel n'avait pas ce design, et certains personnages arrivent plus tard dans l'aventure.)

    Ah la la Amour Sucré. Rien que le nom me rend un peu nostalgique. C'était l'un des jeux auxquels je jouais le plus souvent.

    Il faut savoir que je suis une très grande romantique dans l'âme, un peu clichée sur les bord (Team Castiel pour toujours !), et donc ce genre de jeux me correspondait très bien. (J'ai d'ailleurs un peu joué à Eldarya lorsqu'il est sorti, mais malheureusement, c'est aussi à ce moment que j'ai calmé ma "passion" pour ces jeux.)

    Cela me correspond d'ailleurs toujours bien. Voilà pourquoi, après avoir parlé de nos souvenirs avec Chaton pendant les grandes vacances, et entendu longuement parler de Campus Life (La "Suite" d'Amour Sucré), que je me suis mise en tête de retrouver mon adresse mail. (Car à l'époque, j'en avais mis une fausse.).

    C'est donc fait. En début de semaine, je me suis donc reconnectée à Amour Sucré, pour la première fois depuis ... 3-4 ans ? Et depuis, j'y rejoue (ou plutôt, j'y ai rejoué deux jours, avant de me mettre à économiser les points d'action.).

    Le plus gros changement d'ailleurs concerne les PA. On ne les dépense plus en changements de lieu, mais pendant les dialogues. Point positif ou négatif ?

    Car c'est sacrément chouette de pouvoir faire dix fois le tour du lycée, mais à côté de cela, c'est hyper frustrant de se retrouver bloquer en plein milieu d'un dialogue ... Enfin, quoiqu'il en soit, ça m'a rendu bien nostalgique, mais dans le sens positif du terme.

     

    Puis, en regardant des vidéos sur youtube pour me rappeler des épisodes précédents, le site m'a suggéré d'autres vidéos de jeux ... Dont Le secret d'Henri. Autre jeu développé par Beemoov, mais assez différent d'Eldarya et Amour Sucré (sûrement car ce n'est pas ChiNoMiko la directrice artistique.) au niveau graphique, mais surtout dans la façon de jouer.

    Du coup, vu que là, il n'y a pas vraiment de choix (et surtout pas de coup de cœur), je me suis dit pourquoi ne pas le regarder en vidéo. C'est donc ce que j'ai fait.

    Et c'était plutôt chouette, puisqu'avec la vidéo, j'avais une sorte de doublage, ma fois pas si mal fait, qui donnait plus ou moins un effet film. (Bon, il y avait quelques petits problèmes de montage, et surtout des voix parfois trop caricaturales, mais passons.)

    Bon, maintenant, passons à mon avis sur le jeu. Soyons francs, c'est une montagne de clichés, avec des personnages Mary-Sue et Gary-Sue comme pas possible. Et pourtant, j'ai beaucoup aimé.

    L'histoire a fait vibrer ma fibre romantique je crois. Le seul problème c'est qu'une fois fini, je ne sais pas vraiment ... Grand moment de solitude et de vide dans ma tête (qui a plus à voire avec mon vécu personnel je pense, si ça peut te rassurer.).

    A part ça, d'un point de vue technique, je le trouve plutôt bien aussi. L'ambiance sonore est belle, et surtout, j'ai un énorme coup de cœur pour les graphismes. Certes, il y a parfois des défauts dans les illustrations, mais ce que j'aime le style de dessin ... Visuellement, je me suis clairement régalée.

    Bon. Pour tenter de combler le petit vide que je ressentais, j'ai décidé de m'inscrire sur le site. Gros point négatif, on ne peux pas cumuler les scènes (car là, les épisodes sont composés de scènes, et une scène est offerte par jour). Impossible donc de faire un épisode par un épisode, à moins de payer (et je n'ai pas les moyens ...).

    Par contre, l'expérience de jeu est plutôt sympathique, puisqu'on peux mieux profiter de l'ambiance musicale et qu'il n'y a pas vraiment de "faux raccords" (sauf pour moi quand mon ordi à beuger. Mais ce n'est qu'un détail.)

     

    Tout ça pour dire que la nostalgie et le romantisme, c'est bien. (Ou pas. Laisse moi croire.) Me replonger dans Amour Sucré, et découvrir Le secret d'Henri m'a fait du bien, et m'a fait quelque peu rêver.

    Alors toi aussi, si tu lis ces mots, et que tu te reconnais vaguement dans la rapide description de ma personnalité, n'hésite pas.

    Pour Amour Sucré, tu as l'avantage d'avoir une aventure qui te correspond, puisque tu choisis avec qui tu veux être (Et d'ailleurs, point plutôt positif, si tu as envie d'une fille, dans Campus Life, c'est possible. Ce qui est peut être un peu dommage, c'est qu'il n'y en a qu'une. Enfin, c'est déjà une belle avancée, même si comme je l'ai dit, pour moi team Castiel.)

    Pour Le Secret d'Henri, c'est beaucoup plus une histoire fixe, ce qui la rend très agréable à suivre en vidéo. (Et en plus, on peut découvrir l'histoire d'une traite, ce qui n'est pas négligeable.). Même si de ce que j'ai pu voir, le jeu est aussi assez sympa aussi lorsque l'on y joue soi même.


    votre commentaire
  • Bon. Harry Potter, une saga de roman, adaptée en film, plein de produits dérivés, une pièce de théâtre "sequel" : The Cursed Child (en français, l'enfant maudit), une extension de l'univers dans le passé, Les Animaux Fantastiques ... Tout ça, tu connais sûrement (ou au moins de nom). Du coup, dans cet article, je ne vais pas trop m'attarder sur tout ce qui est technique, ou même le résumé. Je vais surtout de donner mon avis. Parce que, je pense que l'univers d'Harry Potter est une des choses que j'aime vraiment beaucoup et donc ... voilà. (ça veut tout dire).

    Résultat de recherche d'images pour "harry potter"

    Alors personnellement, j'ai découvert Harry Potter assez tard, environ un an après la sortie des reliques de la mort partie 2 je dirai. Quoiqu'il en soit, ce fut un coup de cœur immédiat. J'ai dévoré les livres, et je n'ai pas mis très longtemps avant de voir tous les films aussi. Je me suis même fabriquée une "baguette" (C'est sûr que ça ne vaut pas une vraie, mais à l'époque, c'était pour moi le Graal. ).

    Peu de temps après, j'ai relu les livres, et re-relu ... J'ai aussi revu les films ... Et je ne me suis jamais lassée. Pourtant, ce n'est pas forcément parfait mais... Les défauts passent presque toujours inaperçus.

    Le seul reproche que je ferais vraiment est que, au fil des volets, on perd un peu l'idée de départ. Harry Potter se passe avant tout dans une école de magie. Et pourtant, principalement dans les films, on perd quasiment totalement cette idée. Si on regarde, au niveau des cours, le seul qui est vu de façon récurrente  est la défense contre les forces du mal . Même si le reste à été consciemment oublié pour l'adaptation, c'est comme même dommage. Je pense que ça enlève vraiment quelque chose à l'univers.

    Les livres, eux, vont beaucoup plus évoquer tout ce qui est cours de magie, et c'est pour cela que je te conseillerais de les lire, plutôt que de voir les films. (Oui, même si tu n'es pas forcément un grand lecteur, ou une grande lectrice. Déjà, tu as lu jusque là, donc crois moi, les mots de JK Rowling seront comme un verre d'eau quand tu as soif...). Il me semble quand même que dans certains tomes, tous les cours ne sont pas non plus exploiter comme ils devraient l'être.

    Peut être que tu te demandes pourquoi je fais mon embêtante avec les cours, alors que les cours c'est long, pénible, bla, bla, bla... Alors déjà, c'est de la magie. Donc à part l'histoire de la magie (et seulement parce que le prof est un fantôme), ce n'est pas ennuyant. C'est fabuleux. Ensuite, parce que, comme je le dis, c'est pour moi une grande part de l'essence du monde des sorciers. Et ensuite, parce que tout le monde rêve d'aller à Poudlard, alors qu'à cause de ça, une bonne partie doit sûrement s'imaginer que c'est sympa, tu lances des sorts, et... Je ne spoilerais pas. En plus, je dis les cours, mais je pense aussi au quidditch, aux visites chez Hagrid ...

    Résultat de recherche d'images pour "harry potter et l'enfant maudit"

    Sinon, pour ce qui est de la pièce de théâtre, j'ai donc lu le script, et contrairement à, je crois, un certain nombre de fans, j'ai plutôt bien aimé. Je l'ai trouvé plutôt agréable à lire, et j'ai plutôt apprécié l'histoire. (Même si j'hésite encore quant aux "révélations" finales). Donc voilà. Si tu ne peux pas lâcher l'univers, si tu as envie d'en savoir un peu plus, c'est toujours sympa à lire.

    Résultat de recherche d'images pour "animaux fantastiques"

    Par rapport aux Animaux Fantastiques, j'ai adoré le premier film. Il réunit l'univers des sorciers avec les années 20 et franchement, je trouve ça réussit. En plus, les personnages ne sont pas parfaits, et ça aussi, c'est un très bon point. Je pense notamment à Norbert/Newt, qui, pour moi, parait un peu dérangé, même si ça le rend beaucoup plus attachant.

    Par contre, j'ai très peur pour la suite. J'ai vraiment adoré toutes les scènes qui tournait autour des animaux, mais j'ai du mal à voir comment il pourrait intégrer cela dans les prochains films sans que ça devienne répétitif. Là encore, j'ai peur que cette nouvelle saga perde son essence. (Même si je pense que les films seront très bien réussi, ce ne sera pas ce qu'on nous a "vendu" au départ.)

     

    A part ça, je n'ai pas vraiment d'autres choses à dire, je crois. Ah si ! Personnellement, je pense que je serais une Serdaigle, ou une Poufsouffle. Et mon patronus est un dragon. (Je ne sais pas si c'est possible sur pottermore, mais sur un petit test pas du tout officiel, oui.) Et toi ?

    Edit : 1 an après (le 20 janvier 2019). Je me suis finalement inscrite sur Pottermore. Je suis Serdaigle, (et Serpent cornu pour Ilvermorny), mon Patronus est un paon et ma baguette est en bois de sapin avec une plume de phoenix, de 32,385 cm et inflexible.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique