• As-tu déjà eu un cours d'éducation sexuelle (en gros le truc où on te parle pendant deux heures de préservatifs, de capote et potentiellement de consentement) ? Moi oui. J'en ai encore quelques vagues souvenirs, par rapport à un datant de l'époque du collège, et le suivant au lycée.

    Mais aujourd'hui (en réalité il y a quelques temps, par ce que j'ai attendu la fin de l'année pour publier l'article par souci d'anonymat), je suis passée de l'autre côté du miroir. Et j'ai donc blablater pendant deux heures, devant des jeunes au départ très contents de louper leur cours de maths, mais très gênés par la suite, lorsqu'on a commencé à évoquer les zones érogènes.

    Pour remettre les choses dans le contexte, il faut savoir que dans les études de santé, on réalise ce qui s'appelle le service sanitaire. En gros, on fait une action de prévention. Nous, les étudiantes sages-femmes, on a donc eu le droit d'aller dans un lycée pour parler de santé sexuelle et affective. Ce qui en soit, est plutôt bien vu : le métier de sage-femme, aujourd'hui, est bien plus large que simplement faire naître les bébés : on fait aussi le suivi de grossesse, la rééducation du périnée, plein d'autres trucs très chouettes, et enfin (et surtout) le suivi gynécologique. Donc effectivement, on est censées s'y connaître un peu pour tout ce qui est IST et contraception.

    Evidemment, on n'a pas parlé que de ça. La santé sexuelle et affective, c'est bien plus large que les risques. C'est avant tout le plaisir et tout le tralala (d'où le fait que je parlais d'évoquer les zones érogènes).

    On en est donc aussi venu à parler de genre et d'orientation sexuelle (parce que c'est important. Très important !). Et c'est là que je reste assez stupéfaite.

    Déjà, commençons par évoquer la préparation de nos interventions auprès des lycéens. Je me doutais un peu que les filles de ma promotion ne serait pas très à l'aise sur le sujet, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point là. Je ne pense clairement pas être experte sur le sujet (après tout, je reste une femme cisgenre a priori hétéro), mais j'essaye de pas mal me renseigner. Et je me souviens d'un jour avoir lu un témoignage qui disait que les personnes lesbiennes, pour leur suivi gynéco, rencontraient des professionnels pas du tout à l'aise sur ce qu'il fallait proposer pour des personnes qui avaient des rapports entre personnes à vulve. Et bah soyons honnête, c'est pas encore gagné. Mais l'avantage, c'est que de préparer ces interventions aura sûrement permis d'ouvrir un peu plus les esprits.

    Parlons des lycéens. Ils connaissaient des choses, et c'est vraiment super, même si c'était parfois un peu flou. Mais par contre, bon sang, les questions qu'ils nous ont posés ... Ca m'a particulièrement touchée. Parce que vraiment dommage de se poser des questions comme ça à notre époque.

    Alors reprenons : bien sûr que oui, c'est normal et pas grave d'être attiré par d'autres hommes (quand on a soi-même un pénis). Ensuite, concernant tout ce qui va être pratiques sexuelles, il faut avant tout écouter son corps et ses envies. Donc avec une protection (préservatif, digue dentaire ou gants) et du lubrifiant, il n'y a pas de risque particulier, et on peut faire après tout ce qu'on veut (avec le consentement de l'autre personne, bien évidemment !) (même si très franchement, on sait qu'il y a un soucis de représentation).

    ~ En gros, tout ça pour te dire à toi qui lis cet article, je pense que ce qu'il faut retenir, dans le domaine de la santé sexuelle et affective, c'est qu'il faut s'écouter, soi et des envies ! Et puis bien évidemment, tout ça dans le respect de l'autre qui a lui aussi ses propres envies (la communication entre les partenaires, c'est super important aussi).
    (Et les protections sont importantes aussi, parce que les IST et les grossesses non désirées, c'est pas cool).


    1 commentaire
  • Les mois défilent doucement mais sûrement. Je reste quand même fidèle au poste, à poster mes dessins quand j'en ai fait suffisamment pour que ça fasse à peu près un article consistant. Comme la dernière fois, je n'ai pas pris beaucoup de temps pour dessiner, et toujours pour les mêmes raisons. J'ai tout de même quatre dessins à te montrer.

    Alors c'est parti ^^

     

    Un nouvel OC, Aster. C'est un.e demi-femme (qui peut être genré.e au neutre ou au féminin). Je suis en train de faire un article sur Chara (mon blog avec mes fiches personnages) pour lae présenter un peu plus en détails.

    Concernant le dessin, la pose est totalement inspirée de Stella (oui, Stella des Winx. Saison 3 épisode 19. La scène est magnifique. Même maintenant je trouve qu'elle a la classe la Stella dans cette scène.). J'ai aussi utilisé une référence pour les ailes de libellule.

    En soit, je suis plutôt satisfaite du dessin, même si j'ai (comme toujours) quelques petites remarques à me faire. La taille des mains, et l'arrière plan, qui fait encore un peu trop coloriage rapide par rapport au reste.

     

     

    Georgie, qui fait une prise de sans à une vieille dame (sur les versions crayonnées et encrées, on m'a dit qu'on aurait plutôt dit un homme. Est-ce que tu trouves aussi ?).

    Au niveau technique, il a été fait sur un petit carnet (A6), au crayons de couleurs. J'ai utilisé des références pour le visage de la patiente et le lit. Au niveau de la posture de Georgie et de la prise de sang, je les ai faites de tête (parce que c'est quand même un peu mon métier aussi, même si mes patientes sont un peu plus jeunes ^^ donc c'est vrai que c'est plus simple, comme les gestes sont "ancrés" en moi). Les gants sont bleus, parce que je me voyais pas faire des gants transparents ^^ (et que ça existe les gants bleus aussi).

     

     

    Un petit dessin de Séléné, à l'aquarelle (format A6). J'ai utilisé une référence pour la pose (trouvé sur Instagram, en cherchant sur le #cottagecore totalement autre chose, je me suis dit que la pose était chouette et donc là voilà).

    Je sais pas si ça se voit beaucoup sur la photo, mais à plusieurs endroits, il y a des traces un peu grises. Je sais pas si c'est mon eau qui était sale, ou le papier qui s'est abimé parce que j'en ai mis trop d'eau. Sûrement un peu des deux. J'étais dégoûtée, mais au final, je trouve que ça ne se voit pas tant que ça. (J'ai quand même réussi à faire un petit trou dans le papier ...).

     

     

    Dernier dessin, une sirène, à l'aquarelle format A6 également, parce qu'il ne faut pas abuser, c'était quand même Mermay !

    La pose est encore une fois inspirée d'un dessin que l'ai vu passer sur mon Instagram. C'était un WIP, donc je n'avais pas toute la pose du corps, et j'ai donc cru que c'était une sorte d'elfe sous une cascade. En fait pas du tout, c'était une sirène aussi x). Mais au final, j'ai réussi à donner à mon personnage une énergie totalement différente que sur la référence (une énergie qui me fait un peu penser à la petite sirène d'ailleurs) et donc je suis assez contente.

     

    C'est tout pour aujourd'hui. Mes partiels sont passés, mais j'ai encore quelques stages (et un travail pour l'été), donc je ne sais pas si j'arriverai à être beaucoup plus productive. On verra. Quoiqu'il en soit, le prochain article sur ce blog sera sûrement quelque chose d'assez différent (dans les Chroniques de JP. Je tease pas plus). Ca fait déjà quelques temps que je l'ai rédigé, mais j'attends la fin de l'année scolaire pour le publier (histoire d'être sûre que ça soit bien anonyme).


    votre commentaire
  • Bon, me revoilà avec un petit article de dessin, quelques OC, mais pas rien d'autre à vrai dire. Je prends un peu moins le temps de dessiner récemment. Principalement avec le moral qui n'est pas toujours au beau fixe, mais aussi du fait de l'organisation cours/stage qui fait que je me retrouve bien souvent à ne pas avoir de moment propice pour dessiner. Quoiqu'il en soit, voilà quand même ces fameux dessins.

     

     

     Frêne tout d'abord, dans sa bibliothèque. J'ai utilisé des référence pour les livres, et ses cheveux sont inspirés d'une coiffure que j'ai vu (d'ailleurs, concernant cette coiffure, je suis vraiment contente du rendu : parce que ses cheveux sont blancs, je ne fais pas de lineart pour les délimiter, mais au final, grâce aux "ombres", on arrive super bien à voir la façon dont est construite la coiffure.)

    J'ai eu un peu de mal à faire ses tatouages sur ce dessin, probablement à cause du profil, qui change clairement le point de vue. Sinon, je n'ai pas grand chose à dire sur ce dessin, qui date de début janvier.

     

     

     Louison qui menace Batiste (un personnage de Snowy Emerald sur Alqualis). Sur instagram, je mets des petites citations de mes personnages (parfois issue de musiques, de séries ...) pour accompagner les images. Là par contre, j'avais une phrase en tête, et je pense que c'est de là que m'est venue l'idée du dessin ("Don't even dare threaten my wood" - N'essaye même pas de menacer ma forêt).

    J'ai eu un grand blocage pendant ce dessin, du fait d'un stage, mais aussi et surtout que clairement, je n'appréciait pas vraiment le début du rendu des couleurs (cheveux de Louison, haut de la robe et sa peau). J'avais envie de tout effacer. Mais au final, une fois que c'est fini, je ne trouve pas ça si mal.

    J'ai utilisé des réferences pour les tenues (la tenue de Louison vient d'ailleurs d'une publicité) et le décor (le château de Versailles).

     

     

    Dorian, qui fait du cosplay, en Howl/Hauru. (Avec une image de référence du personnage pour la pose et la tenue).

    J'adore Howl (Evidemment. Est-ce qu'il y a vraiment des gens qui ne l'aiment pas ?), et je me suis donc inspiré de son style vestimentaire lorsque j'ai construit celui de Dorian. D'où mon choix de ce personnage.

    Il y a un petit soucis de proportions au niveau de son visage, et il y a quelques détails que je n'aime pas dans le décor, mais en dehors de ça, je suis assez satisfaite. J'avais raté la forme de la chemise en faisant l'encrage, mais au final, je trouve que j'ai bien réussi à la rattraper grâce aux ombres.


    2 commentaires
  • Il y a un an, je publiai un article dans les chroniques de JP pour faire le bilan de mon année 2020. Soyons honnêtes, je ne le referai pas cette année, j'ai trop la flemme.

    Pour faire un petit résumé rapide, il y a eu du bon (voire même du très bon -j'ai eu mon permis- -et vu comment j'étais stressée c'etait très très loin d'être gagné-) et du moins bon (notamment le moral. A plusieurs reprises, j'ai essayé de l'exprimer sur un article -parce que ça me fait du bien- mais rien à faire j'en étais incapable). 

    Mais bref. 2021 se termine maintenant, et on repart pour un tour en 2022.

    Mais avant ça, parlons un peu dessin.

     

     

    Sexy Louison ^^. Il y a clairement un level up depuis la dernière fois que je l'ai dessiné "agicheuse".

    J'avoue que je suis assez fière de moi, les proportions, le décor, l'émotion, les couleurs ... bon par contre, peut-on parler du fait qu'instagram m'a shadowban sur ce dessin. En moins d'une seconde. Clairement, leur algorithme pour détecter les tétons féminins marche exceptionnellement bien.

     

     

    Galatée avec béret (et sous la pluie -mais elle s'en moque, quelqu'un la protège sous un parapluie. Comme une star-). J'ai utilisé une référence pour sa position, et le béret.

    Je ne suis pas totalement convaincue par ce dessin, mais je n'ai pas non plus de chose concrète à critiquer dessus. Peut-être est-ce le rendu de la pluie derrière ? Je n'en suis pas certaine. Mais qu'importe.

    J'ai fait ce dessin en novembre, et je trouve que ça correspond bien à ce mois. Surement la pluie et le côté "tu me saoule". (C'est pas du remplissage je pense vraiment ça X) ! )

     

     

    Séléné qui offre un cadeau à Sémélé (personnage de Cafevy sur Headwinds). Je voulais mettre un ruban autour du pot mais il a disparu pendant le sketch. (J'ai offert une plante aussi à quelqu'un de ma famille pour Noël. Séléné m'influence trop je crois).

    J'ai fait le dessin sur du papier a6, à l'aquarelle. J'ai trouvé le truc pour la peau blanche (pour laquelle je galérais avant), mais cette fois, c'est la peau de Sémélé qui m'a donné quelques difficultés. Mais au final, je suis contente du résultat. Il y a juste la couleur de la plante qui n'est pas très naturelle. Tant pis.

    Au niveau du décor, je voulais une ambiance Noël, donc j'ai mis une petit guirlande, mais je trouve ça un peu vide. J'aurais aimé en faire plus, mais comme je n'avais pas prévu ça à l'avance, j'ai préféré m'arrêter la de peur de gâcher le reste du dessin.

     

    Fin 2021

    Fin 2021

    Dernier dessin de l'année (vraiment, je l'ai fini il y a une heure environ). Ils profitent d'un feu d'artifice pour fêter le passage à la nouvelle année (pas comme nous donc ...).

    C'est fait aux feutres et crayons de couleurs, je n'ai pas fait de lineart (il n'y en avait pas vraiment besoin). J'ai par contre laissé, sciemment, le crayonné, pour qu'on comprenne un peu les limite entre les deucnx personnages. Je trouve que ça permet aussi un petit rendu "éclairé par la lumière du feu d'artifice".

    (Je viendrais faire pivoter l'image une autre fois, la je n'ai ni la motivation ni le temps)

     

    Fin 2021

    Bon, pour finir, revoici le traditionnel récap de mes dessins (enfin traditionnel, ça reste relatif). Il y a beaucoup d'oc (ce qui, en même temps, est vrai, je n'ai dessiné quasiment qu'eux cette année (n'oublions pas mon petit Dorian, même si ce n'était pas non plus le plus présent).

    Je suis contente des progrès que j'ai pu faire de façon générale, même si après je trouve que j'ai quand même utilisé un peu trop de références. Objectif de 2022 : sortir de ma zone de confort en prenant plus de risque, et si possible, dessiné plus (ça par contre, ça peut-être compliqué avec la charge de travail que j'ai dans mes études.)

     

    Et puis bonne année !


    votre commentaire
  • Un nouvel article de dessin. Voilà, que dire de plus ?

    Ah si : j'écris cette "intro" après avoir rédigé les descriptions des dessins, et je crois que ça n'a aucun sens. Mais on va faire comme si, c'est plus simple.

     

    Bon, ça commence à faire un petit moment que j'ai fait ce dessin, mais on va quand même tenter de bien revenir dessus.

    Déjà, je l'aime beaucoup. Il a finit en fond d'écran de mon téléphone, et ça, ce n'est pas peu dire (parce que très honnêtement, je ne l'avais pas changer depuis deux ans peut-être ?). Il y a des défauts, bien sûr (L'œil de face alors qu'on est de profil, la clé qui disparait à moitié, les ombres dans les cheveux ...), mais je les oublie facilement. 

    Je ne sais pas combien de temps j'ai passé sur ce dessin : j'ai à la fois l'impression que ce fut assez rapide, et très long. Je crois que c'est parce que j'ai galéré sur les couleurs du pantalon (au départ vert, mais c'était trop proche du paysage, puis turquoise, mais je n'aimais pas, pour finir "mal gommé"+gris), et pour fignoler le décor (les feuilles d'arbre sont visés).

    Bref, dessin suivant ?

     

     

    Pour lui, je suis, au départ, partie du visage, dont j'étais assez contente, avant de faire le corps que je voulais. Sauf qu'après de multiples galères, je n'y arrivais pas (Un soucis d'alignement/proportions ... c'était pas trop clair mais le rendu était vraiment pas top. D'ailleurs, ce problème est encore un peu là). Du coup, je me suis décidée à faire une armure, parce que c'est gros, ça met pas en valeur les formes ... Bref, parfait pour cacher les proportions foireuses.

    Et au final, ce que je préfère dans le dessin, c'est cette fameuse armure. J'ai utilisé de multiples références pour la faire (parce que j'y connais rien en armure), et puis j'ai aussi eu l'idée de travailler sur la lumière (qui l'auréole).

    Par rapport à cette lumière, en fait, je me suis imaginé un truc du genre chevalier solaire, ou un truc bien pédant du genre, et j'ai poussé l'idée (d'où les petites dorures et tout ~ faites au stylo doré). Je vois donc l'image comme un grandiose et vénéré chevalier qui part bravement dans un duel dont il ne pourra que sortir vainqueur (et surtout, un chevalier qui a une estime de lui même assez phénoménale).

     

     

    Troisième dessin, une sorte de sororité. J'avais deux images que j'appréciais beaucoup et que je voulais utiliser comme références ; j'ai donc décidé de les combiner sur un même dessin. Ce fut compliqué, car j'avais la photo d'une personne, et la photo d'une poupée (donc clairement pas le même niveau de réalisme), et il fallait que je réussisse à les harmoniser. Et au final, je crois que j'ai réussi à m'en sortir. Le troisième personnage (la plus haute des trois), vient par contre de mon esprit ; j'ai longtemps hésité pour la tenue, voulant au départ partir sur un habit traditionnel (au final, c'est plus ou moins traditionnel, puisque inspiré de statut de la Grèce antique, mais pas vraiment les traditions que je visais à l'origine).

    Pour la couleur, j'ai testé de nouveaux crayons de couleurs, qui sont des crayons "simples". Je ne pense pas qu'on voit beaucoup la différence avec les crayons aquarellables que j'utilise d'habitude (sans aquareller donc), mais en travaillant, je l'ai ressentie. Déjà, le fait de travailler avec une nouvelle boîte, les crayons étaient bien taillés (ce qui n'est pas dans mes habitudes), et ce n'est pas du tout la même sensation (on a envie d'être beaucoup plus délicat). J'avais aussi l'impression qu'ils étaient plus "secs". Après ce qui m'a vraiment changé, c'est les couleurs. Déjà parce que je n'y étais pas habituée (pour les mélanges et compagnie), ensuite parce qu'elles n'ont pas le même rendu une fois appliquée sur le papier que sur le crayon (mais du coup, ça pourra être compensé par l'habitude). Ensuite, j'ai clairement manqué d'un bleu foncé, d'un gris foncé (dommage, parce que par contre il y a beaucoup de gris clairs), mais sinon, quel bonheur d'avoir plusieurs marrons ! (et plusieurs violet aussi)

     

    La suite des dessins de 2021 La suite des dessins de 2021

    Retour à mes crayons habituels pour celui là. J'ai clairement galéré sur le visage de Marilou (si tu ne l'avais pas reconnu, c'est elle), alors que j'avais une référence (sauf que pas les même proportions, des nez très différents, ça change beaucoup de choses ...). Et au final, j'ai fini par plus ou moins abandonner en me disant que ça allait à peu près, pour pouvoir passer à l'encrage. Et j'étais assez contente, jusqu'à la photo finale où j'ai enfin compris clairement le problème : le nez est beaucoup trop court/petit par rapport au reste. Mais c'est trop tard pour changer.

    En dehors de ça, j'ai aussi beaucoup galérer sur les couleurs, où j'ai voulu tenter un effet lumière rose/violette. Ca par contre, je suis satisfaite du rendu final. Mais tout ça pour dire que vu toute les galères, et en plus le fait que je sois en stage, ce dessin m'a pris beaucoup de temps (je n'étais pas vraiment motivée). Je suis donc contente de l'avoir fini (malgré cette déprimante histoire de nez).

    Pour la petite histoire, Marilou est en train d'embrasser/draguer un gars, alors qu'en réalité, sa cible est quelqu'un d'autre, qu'elle cherche à provoquer délibérément.

     

    Je vais m'arrêter là pour aujourd'hui. J'aurais bien aimé mettre plus de dessins, mais actuellement, je n'en ai pas en stock, et puis pour une sombre histoire de forfait (c'est faux, ce n'est pas une sombre histoire), j'aimerais bien publier l'article. Donc le voilà. Et puis pour les prochains dessins, on se voit dans un prochain article ?


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires